Archive dans novembre 2018

La vie d’un chat en société

Généralement, le chat n’est pas agressif. Le plus souvent, il se contente d’intimider l’intrus, en courbant le dos, dressant la queue ou en rabattant les oreilles avec un air menaçant. Dans les cas extrême, le chat peut pousser des grognements suivis de crachements. C’est normalement suffisant pour que l’adversaire prenne la fuite.

 

Avec l’homme

Les chats aiment la compagnie si celle-ci n’est pas imposée. De la même manière, le  chat prend plaisir à venir sur vos genoux, mais déteste y être retenu. Comme vous le savez surement, ce qui fait le charme du chat c’est de ne jamais se soumettre totalement à votre volonté. Et ils ont horreur d’être taquinés ou pris pour un jouet.

 

Avec d’autres chats

Les chats sont des animaux solitaires et territoriaux. L’appartement, la maison et son terrain sont leurs espaces. Ils marquent leur territoire et sont prêts à le défendre. Dans la maison, il dépose leur odeurs émisent par les glandes pariétales en frottant leurs joues contre des objets. Pendant les amours, les mâles, plus particulièrement, deviennent d’incorrigibles bagarreurs. Les blessures peuvent être très graves (morsures et abcès fréquents).

 

Avec les chiens

Le chat peut cohabiter avec l’espèce canine. Si ce n’est pas le cas, c’est que la période critique de socialisation (entre 4 et 8 mois chez le chat) ne s’est pas correctement faite. Plus exactement, le chat n’a pas connu de chien durant cette phase de rencontre. Ou que les rencontres ont été très désagréables et que les souvenirs sont indélébiles. Si tout s’est bien passé, il n’y a aucun problème à élever un félin et un canidé.

 

Avec les requins

Vous pouvons toujours essayer avec ce costume… mais attention, nous détestons la mer !